top of page
  • lespandasroux

La Roch’Coop, supermarché qui appartient à ses client.e.s (qui est plus qu’un supermarché !)

Dernière mise à jour : 21 juil. 2023



À Puilboreau, sur la place de l’Église, on trouve une supérette pas comme les autres. D’abord, elle est visuellement chaleureuse. Pas banal. Et les personnes (chaleureuses aussi) qui y font leurs courses passent soudain derrière la caisse ou dans les stocks pour donner un coup de main. Étrange.

En fait, pas tant que ça, car à La Roch’Coop, les client.e.s sont aussi les gérant.e.s. Et vice-versa. Reportage sur cet endroit pas comme les autres qui (re)met du baume au coeur.


La Roch’Coop est un supermarché coopératif tenu par ses clientes et clients. Lancée il y a un peu plus d’un an, l’idée est simple : pour acheter dans ce supermarché, il faut être coopératrice ou coopérateur, c’est-à-dire avoir pris des parts dans la coopérative et donner trois heures de son temps par mois pour faire vivre cette aventure collective qui présente bon nombre d’avantages.



Des produits locaux et accessibles


Comme l’explique Laetitia, membre du conseil d’administration de La Roch’Coop, le supermarché a d'abord vocation à rassembler tous les produits du quotidien pour éviter à ses clientes et clients d’avoir à courir à droite à gauche. Fruits, légumes, vrac, produits frais, épicerie, boissons, hygiène & entretien… vous y trouverez tout les essentiels et autant que possible dans trois gammes de prix différentes pour que toutes les bourses s’y retrouvent. Des produits locaux ou, a minima, issus de circuit-court (peu ou pas d’intermédiaires entre producteur.ice.s et consommateur.ice.s). Car, si tous ne sont pas bio, la qualité des produits et leur accessibilité est au coeur de la stratégie d’achat des coopérateurs et coopératrices.

« Et si vous voulez faire rentrer de nouvelles références, c’est possible puisque vous êtes coopérateur.rice ! », ajoute Laetitia, l'oeil malin. Les prix défient eux toute concurrence… la règle est la même pour tous : 25% de marge et… c’est tout ! Hé oui, si le supermarché est si compétitif, c’est parce qu’hormis les achats et les charges liées au local, il n’y a pas de salaire à verser puisque ce sont les coopérateurs et coopératrices qui font tourner la boutique. Plutôt dans la joie !





Trois heures de travail (et un ApéroRoch’Coop !) par mois

Une fois vos parts acquittées, vous êtes coopérateur.rice. Ne vous reste alors qu’une part de travail mensuel à réaliser. Trois heures ! C’est honnête pour faire vivre un tel lieu ?! Que vous pouvez diviser en deux créneaux d’une heure trente chacun. Quel type de travail ? Tenir la caisse, approvisionner le magasin, faire le ménage… vous pouvez exercer ces tâches « simples », formé.e et accompagné.e autant que de besoin par les coopérateurs et coopératrices les plus expérimenté.e.s et/ou rejoindre l’un des pôles de la coopérative : achat, communication, organisation/gestion d’événements ou tout autre pôle qu’il vous plaira de créer… à deux conditions : toujours dans un esprit de bienveillance et dans la mesure du réalisable. À La Roch’Coop, si on lance une idée, la règle, c’est qu’on est capable de la mettre en place.

Mais de ça vous pourrez discuter lors des ApéroRoch’Coop organisés chaque mois dans le magasin.


Un lieu convivial et multiple

Vous avez compris, La Roch’Coop, c’est plus qu’un endroit où on fait ses courses.

Dans le fond du magasin, un espace de vie avec machine à café et chaises est d’ailleurs propice à l’échange et à recevoir de petits événements type Fresque du climat, ateliers de couture… quand il n’est pas le coin réunion où toutes les bonnes idées à venir sont imaginées et structurées. Un coin où le réseau se met en marche et les bons plans se partagent aussi.

Bon, on ne va pas tout dévoiler ici, le mieux, c’est que vous alliez voir par vous-même. Tous les samedis à 10h30 (vous trouverez des bonnes âmes en dehors de ce créneau), une réunion d’information vous explique par le menu (ça reste digeste) la vie de La Roch’Coop !

Mais Laetitia vous met en garde : « La Roch'Coop, c'est un lieu où on vient faire ses courses et on en ressort en ayant fait des rencontres, appris des choses et finalement, on en ressort nourri avant même d'avoir sorti les aliments de son panier ! » Vous voilà prévenu.e.



Pour en savoir plus : https://larochcoop.fr





Objectifs de développement durable de l'ONU en lien :




189 vues0 commentaire

Comments


bottom of page