top of page
  • lespandasroux

Léopoldine, le vélo dans la peau !

Dernière mise à jour : 21 juil. 2023

Léopoldine s'est découvert une passion pour le vélo il y a deux ans. Réparation, voyages, conférences, ventes d'objets dans une démarche d'économie circulaire, elle est à fond les pédales ! Mais n'oublie pas de relever la tête du guidon de temps à autres pour ajouter une dimension à sa passion qui est aussi son entreprise, Vélopoldine. Elle mène actuellement une campagne de financement participatif sur "J'adope un projet" pour s'acheter une remorque et proposer ses services dans la région rochelaise de manière douce et itinérante. Entretien.



Depuis deux ans, Léopoldine a développé une passion pour le vélo. D'abord parce qu'elle voulait bien connaître cet engin avant de l'enfourcher pour son tour de France des tiers-lieux. Ensuite parce qu'il semble être au carrefour de valeurs qui lui tiennent à cœur et un bon moyen de faire des rencontres. Via sa petite entreprise, Vélopoldine, et pour le compte de Service Cycle, Léopoldine répare des vélos et accompagne les adeptes de "la petite reine" dans l'auto-réparation. En plus de ses périples à vélo qui donnent lieu à des conférences, la création de BD ou encore d'objets dérivés.



Projet génial recherche (généreuses) contributions


Pour faire vivre et évoluer ses multiples projets, Léopoldine lance une campagne de financement participatif sur la plateforme "J'adopte un projet !". Objectif ? Récolter 7 000€ qui lui permettront d'aligner son mode de transport (actuellement, Léopoldine se déplace en voiture pour effectuer ses réparations) avec ses valeurs en s'achetant une remorque qui deviendra l'épicentre de ses nombreuses activités :




Vous pourrez la retrouver :




Tour de France des tiers-lieux


En 2021, Léopoldine s'est lancée dans un tour de France à vélo de 82 jours.

4 280 kilomètres au cours desquels elle a visité - parfois séjourné dans - 20 tiers-lieux allant du village de Tiny House au café-intergénérationnel, découvert mille paysages et fait des rencontres dont elle pensait qu'elle n'étaient réservées qu'aux autres. Avec une moyenne de 60 km par jour, elle a pris son temps et confesse que le manque de préparation n'était en rien un frein à ce voyage. Comme nous, l'aventure vous tente ? On vous laisse en sa compagnie dans l'interview version longue, riche de conseils dont quelques-uns sont assez précieux...









Objectifs de développement durable de l'ONU en lien :



50 vues0 commentaire

Comments


bottom of page